Jacques Tati

Jacques Tati (Jacques Tatischeff), réalisateur et acteur français, est né le 9 octobre 1907 dans la commune du Pecq (Yvelines) près du square portant à présent son nom ; il est mort le 5 novembre 1982 à Paris.

Il est d'origine franco-russo-hollando-italienne : son père, Georges Emmanuel Tatischeff, né en 1875 à Paris, est le fils naturel du comte Dimitri Tatischeff, attaché militaire à l'ambassade de Russie à Paris et d'une française, Rose Anathalie Alinquant. Georges Emmanuel Tatischeff épouse Claire van Hoff, elle-même d'origine italo-hollandaise. De cette union naît, en 1907, Jacques Tati. Il est aussi le père de Sophie Tatischeff et Pierre Tati.

Dès Jour de fête et jusqu'à Playtime, les films de Jacques Tati ont un succès croissant. Ce dernier film demande cependant des investissements importants, et s'avère plus coûteux qu'initialement prévu, en raison de contraintes administratives, et que le succès de ce film (pourtant le plus populaire en nombre d'entrées de tous à cette date) ne peut suffire à couvrir. Jacques Tati doit par la suite réduire ses ambitions : Trafic, bien que projeté en salle, est conçu au départ pour être un téléfilm. Le réalisateur ne peut monter son dernier long-métrage, Parade, qu'avec l'aide de la télévision suédoise.

Aussi bien Mon oncle que Playtime présentent le remplacement d'un monde chaleureux et pittoresque par un autre froid et de pur spectacle. Ces atmosphères illustrent ce qui est en train de se passer en France du milieu des années 1950 à celui des années 1970, sans que le grand public le perçoive toujours à l'époque. On en retrouve une trace dans Trafic, où M. Hulot attend vainement sur l'autoroute que l'une des nombreuses voitures s'arrête pour lui, tandis que sur la petite route de traverse, le tout premier véhicule qui passe le prend immédiatement.

Malgré l'apparente absence de dialogue, ou peut-être précisément pour la compenser, Jacques Tati porte un soin méticuleux aux bandes-son de ses films. Il existe ainsi des versions anglaises de plusieurs de ses films, dont Les Vacances de M. Hulot, et Mon oncle, dont la version anglaise My Uncle est sortie en France en 2005.

Les Films

Les récompenses

Bibliographie